Femme brune en train de refaire sa queue-de-cheval haute dans la rue
Soin | Shampooing

Shampooings au pH neutre, alcalin ou acide ?

 

En règles générales, il est recommandé d’utiliser un savon au pH neutre pour préserver l’équilibre naturel de la peau. Quid du cuir chevelu : un shampooing au pH neutre serait également la solution miracle pour équilibrer la flore bactérienne du cuir chevelu. Malheureusement, ce n'est pas si simple. Trouver le pH adapté à votre cuir chevelu est pourtant bénéfique à la santé et à la brillance de vos cheveux. N’attendez plus et découvrez les différences de pH entre les shampooings sur Schwarzkopf.

 

Petite définition du pH

Vos cours de chimie remontent peut-être à quelques années, mais sans doute vous souvenez-vous de ceux concernant le pH, ou potentiel d’hydrogène. Derrière ce nom scientifique se cache tout simplement une unité de mesure d’acidité, allant de 1 à 14.

 

  • Un produit au pH égal à 7 est dit neutre, ce qui est le cas de l’eau.
  • Un produit au pH inférieur à 7 est dit acide.
  • Un produit au pH supérieur à 7 est dit alcalin.

Shampooing et pH : neutre, alcalin et acide

Avec un pH naturel d’environ 5,5, notre peau profite au maximum des bienfaits des savons au pH neutre. Même si vous utilisez un savon plus alcalin, il n’abîme pas la peau puisque celle-ci est capable de s’autoréguler. Ce qui n’est pas le cas de nos cheveux dont le pH varie entre 4,5 et 5,5. Pour rester en bonne santé, les cheveux sont entourés d’un film hydrolipidique qui apporte souplesse, hydratation et protection en empêchant champignons et bactéries de proliférer sur le cuir chevelu. Le pH de ce film doit rester constant pour être réellement efficace. Comme le pH des cheveux ne s’autorégule pas, l’utilisation de shampooings au pH trop acides ou trop alcalins peuvent modifier la structure des cheveux et finir par causer des dommages irréversibles.  

Les shampooings au pH neutre et alcalins ne sont donc pas les plus adaptés car ils modifient l’acidité naturelle du cuir chevelu et agressent les cuticules, les rendant plus rêches, secs, cassants et difficiles à démêler. Les shampooings au pH acide, c’est-à-dire les shampooings avec un pH de 5 (plus ou moins), provoquent l’effet inverse : ils lissent la fibre capillaire, resserrent les écailles, maintiennent l’hydratation et favorisent la brillance. Attention cependant : l’utilisation d’un shampooing au pH trop acide (moins de 3) est contre-productive puisqu’il attaque la kératine et abîme les cheveux en profondeur. Un bon dosage au niveau du pH est donc primordial pour une chevelure en bonne santé.

Astuce :

Vous ne connaissez pas le pH de votre shampooing préféré ? Il suffit de faire un test avec des bandelettes de papier pH que vous trouverez facilement en pharmacie.

Comment choisir mon shampooing selon la nature de mes cheveux ?

En règles générales, essayez de vous tourner vers des shampooings au pH situés entre 4,5 et 7. Vous être ainsi sûr de respecter le milieu acide nécessaire à vos cheveux pour être en bonne santé. Les après-shampooings et masques ayant un pH légèrement plus acide que les shampooings, ils sont également nécessaires au bon équilibre de votre cuir chevelu. Si votre shampooing a un pH de 7, voire plus, un simple rinçage au vinaigre de cidre devrait permettre de recréer le manteau acide tout en apportant de la brillance aux cheveux.

Vous avez le cuir chevelu sec et irrité avec présence de pellicules ? Tournez-vous vers des shampooings au pH acide situés entre 4,5 et 5,5. En effet, le pH de votre cuir chevelu est sans doute trop alcalin.

 

Vous avez les cheveux gras ? Votre cuir chevelu produit trop de sébum, sûrement car son environnement est trop acide. Dans ce cas, il est nécessaire de contrebalancer avec un produit alcalin. Tournez-vous vers un shampooing doux au pH neutre qui va vous permettre de réguler la production de sébum.

Découvrez: