Homme implant capillaire
Soin | Chûte De Cheveux

Implant capillaire, solution miracle contre la calvitie ?

La greffe de cheveux semble se démocratiser chez les stars masculines depuis quelques années. Rafael Nadal, Chris Martin ou encore John Travolta semblent avoir eu recours à des implants capillaires pour faire face à leur calvitie précoce. Mais peu osent encore l’avouer publiquement puisque la perte de cheveux reste un sujet sensible. Il existe aujourd’hui deux méthodes reconnues pour la greffe de cheveux chez les hommes : la méthode de la bandelette ou la FUE (pour Follicular Unit Extraction). Ces techniques sont quelque peu onéreuses mais le résultat est garanti. Schwarzkopf vous en dit plus sur les implants capillaires chez l’homme.

Implant capillaire : la FUE

Vous avez les tempes dégarnies et vous souhaitez avoir recours à des implants capillaires ? Alors la FUE est faite pour vous. La Follicular Unit Extraction est une méthode qui convient parfaitement aux hommes qui commencent à peine à perdre leurs cheveux et chez qui la coloration pour homme ne suffit plus à cacher les petits défauts. Cette opération chirurgicale se réalise sous anesthésie locale et dure de 5 à 10 heures. Le chirurgien va venir prélever directement des bulbes sur l’arrière de la tête à l’aide d’un scalp et les réimplanter aux endroits où la calvitie est la plus visible. L’avantage de la FUE ? Elle ne laisse aucune cicatrice et ne crée pas ou peu de douleurs post-opératoires. Avec cette technique d’implant capillaire, le résultat n’est cependant pas immédiat : il faut attendre 12 mois pour voir une repousse complète des cheveux greffés.

Implant capillaire : la méthode de la bandelette

La technique de greffe de cheveux la plus pratiquée dans le monde reste la FUT (Follicular Unit Transplantation), également appelée la méthode de la bandelette. Grâce à sa capacité de couverture plus grande, elle est recommandée aux hommes souffrant d’une calvitie avancée. L’opération chirurgicale se déroule encore une fois sous anesthésie locale et dure au maximum 3 heures. Le chirurgien va venir découper une bandelette de cuir chevelu sur l’arrière du crâne, là où la chevelure est la plus abondante, sur 2 centimètres de hauteur et 25 centimètres de largeur. Il va ensuite récupérer les greffons qui contiennent de un à quatre bulbes et les réimplanter dans la zone dégarnie. Il est ainsi possible d’enraciner 3000 à 5000 cheveux en une seule fois. Le chirurgien doit ensuite refermer la zone de prélèvement, formant ainsi une fine cicatrice. Et c’est là un des principaux inconvénients de cette technique. Le deuxième : la douleur qui peut se manifester après l’intervention. Marc Jacobs a ainsi avoué avoir beaucoup souffert après sa greffe de cheveux. Avec cette technique d’implant capillaire, le résultat est visible 8 mois après l’opération. Même si l’implant de cheveux chez l’homme ne présente aucun risque, faites toujours appel à un chirurgien plastique reconnu pour éviter tout désagrément.

Affiner le résultat grâce à la tricopigmentation

Lorsqu’on regarde des photos d’implant de cheveux, l’avant-après est souvent saisissant. Mais il existe un moment où même le chirurgien le plus expérimenté ne pourra pas trouver assez de greffons pour une repousse réussie. Il reste alors une dernière technique qui redonne espoir aux chauves : la tricopigmentation. Ici, pas de greffes de cheveux mais une hyperpigmentation réaliste du cuir chevelu. On obtient ainsi un effet rasé sur les chauves et un effet de densité sur les cheveux longs. Cette technique est un excellent complément à une greffe de cheveux et permet notamment de dissimuler une cicatrice de FUT trop présente. Beaucoup moins contraignante et invasive, la tricopigmentation est cependant moins définitive puisque le traitement est à renouveler régulièrement.

Découvrez:

Produits recommandés