Gros plan sur une femme tenant une brosse à cheveux en bois recouverte de cheveux bruns.
Soin | Chûte De Cheveux

La perte de cheveux chez la femme

Il est tout à fait normal de perdre ses cheveux : on les retrouve généralement sur une brosse à cheveux, un oreiller ou encore des vêtements. Fort heureusement, ils repoussent. Mais si la quantité de cheveux perdus se fait plus importante et que votre chevelure s’amincit progressivement, il est temps de partir à la recherche de solutions efficaces. Schwarzkopf vous en dit plus sur la perte de cheveux chez la femme et ses causes.

 

La perte de cheveux chez la femme est normale

Vous perdez vos cheveux ? Ce n’est pas la peine de vous inquiéter. On retrouve en moyenne 100 000 cheveux sur nos têtes. Chacun de ces cheveux traversent différentes phases au cours de leur vie, notamment la phase de la chute au cours de laquelle environ 15 % des cheveux sont remplacés par de nouveaux. Ainsi, chaque cheveu a une durée de vie limitée dans le temps : de deux à six ans. La chute de cheveux chez la femme est donc tout à fait naturelle et normale.

Les différents types de chute de cheveux chez la femme

Profil de femme blonde avec un chignon haut et une chemise bleue
© Mint Images/Getty Images

Un chignon haut permet de camoufler habilement une perte de cheveux occasionnelle. - Photographie retouchée

On ne commence à parler de « perte de cheveux » que lorsque la chute devient importante : si vous perdez plus de 100 cheveux par jour ou si votre chevelure devient visiblement plus clairsemée. En cas de chute de cheveux, le traitement est directement corrélé à la cause. Pourtant, celle-ci peut se révéler difficile à déterminer. Le plus souvent, le facteur génétique entre en compte. La calvitie héréditaire touche plus fréquemment les hommes. La phase de croissance des cheveux est raccourcie, ils tombent plus rapidement et deviennent plus fins avec le temps. Le front se dégarnie, les tempes aussi, puis les cheveux à l’arrière de la tête finissent par tomber. Certaines femmes souffrent également de cette chute de cheveux à la ménopause. Elles perdent alors principalement leurs cheveux au sommet du crâne.

 

La perte de cheveux chez la femme peut également être due à la pelade qui se manifeste sous forme de plaques circulaires soudainement dépourvues de pilosité. Les enfants et les jeunes adultes sont généralement touchés par cette pathologie qui peut ressurgir des années plus tard. Les causes de la pelade ne sont toujours pas claires, même si les médecins supposent que celle-ci serait due à une réaction défensive de l’organisme dirigée contre les bulbes des cheveux.

 

Lors de chute diffuse, également appelée alopécie diffuse, l’ensemble de la chevelure devient clairsemé. Le cuir chevelu est bien plus visible, mais il n’y a pas de zones chauves à proprement parlé. Les causes de cette pathologie sont nombreuses et différentes, mais la chute diffuse peut être réduite avec le bon traitement.

Causes de la perte de cheveux chez la femme

Coiffures trop serrées

 

Certaines coiffures, par exemple les tresses trop serrées, peuvent favoriser la chute des cheveux chez la femme à cause d’une trop forte traction prolongée sur les racines. C’est ce qu’on appelle l’alopécie de traction. Porter un chignon ou une queue-de-cheval tous les jours peut entraîner une perte de cheveux sur le long terme. C’est pourquoi les danseuses étoiles habituées aux magnifiques chignons de danse souffrent souvent de ce mal. Pour y remédier, assurez-vous de varier vos coiffures, de ne jamais trop les serrer et de détacher régulièrement vos cheveux. Vous pouvez également renforcer votre fibre capillaire à l’aide du Shampooing Réparation Fondamentale de Gliss.

 

Stress

 

Lorsque la pression ou le stress psychologique, comme le deuil, deviennent trop forts et persistent pendant des semaines ou des mois, cela peut avoir différentes répercussions physiques. Notamment la perte de cheveux. Les femmes dont le stress est amplifié et qui souffrent déjà de ce mal au quotidien peuvent alors voir la chute s’accentuer.

Carence nutritionnelle

 

Un régime alimentaire déséquilibré ou des troubles de l'alimentation peuvent entraîner un apport insuffisant en nutriments, et finir par mener à une perte de cheveux. Assurez-vous d'avoir une alimentation saine et équilibrée. Des cheveux forts et sains ont besoin, entre autres, de vitamine A, de fer et de protéines.

Changements hormonaux

 

La chute des cheveux après l’accouchement est tout à fait normale. Elle est due notamment au bouleversement hormonal et à la chute de concentration en œstrogènes. Mais ne vous inquiétez pas : cette chute est passagère et ne dure que quelques mois. La perte de cheveux peut également être associée à la pilule contraceptive, lorsque vous commencez à la prendre, l’arrêtez ou la changez.

Âge

 

La chevelure s’affine avec l’âge, c’est le processus naturel. Les cheveux poussent alors plus lentement et leur structure est moins dense. Offrez-leur plus de résistance grâce à la gamme Ultimate repair de Gliss enrichie en constituants capillaires liquides.

Stopper la chute de cheveux : autres solutions

  • Astuce n° 1 :

    Ne peignez pas vos cheveux lorsqu’ils sont encore mouillés ; ils sont alors particulièrement sensibles et s’arrachent facilement. Pour lutter contre la chute des cheveux : séchez soigneusement vos cheveux avant de les démêler à l’aide d’un peigne à dents larges.

  • Astuce n° 2 :

    Certaines chutes de cheveux sont dues à un dysfonctionnement du système immunitaire. Des compléments en zinc peuvent parfois aider à favoriser la repousse sur ces zones. Cela vaut le coup d’essayer, car un apport de zinc ne peut pas faire de mal, du moins si l’on respecte les doses indiquées sur l’emballage.

  • Astuce n° 3 :

    Les personnes souffrant d’acné due à des causes hormonales observent souvent une perte de cheveux. Si vous prenez la pilule, demandez à votre médecin de vous prescrire une contraception comportant des anti-androgènes. Ces derniers aident à lutter contre la chute des cheveux et l’acné.

  • Astuce n° 4 :

    Certains traitements, tels que la prophylaxie contre la malaria ou les médicaments contre la thrombose et l’hypertension artérielle, peuvent également entraîner une chute de cheveux. Lisez toujours attentivement la notice des médicaments et demandez conseil à votre médecin.

Découvrez: