mannequin avec mulet
Coiffure | Street Styles

Les coupes de cheveux que vous pensiez ne jamais revoir

« La mode se démode, le style jamais ». On prête cette célèbre citation à Coco Chanel. Il faut comprendre ici qu’il y aura toujours des modes, des effets copiés et repris par un grand nombre. Mais ce qui n’est pas copiable ou imitable, c’est le style avec lequel on les arbore. Il ne suffit pas de copier, il faut savoir se l’approprier et l’assumer. Si certaines modes reviennent sans cesse et étonnent, c’est car elles se trouvent des ambassadeurs qui savent les remettre au goût du jour. On vous présente quelques-unes de ces modes capillaires dont vous n’auriez jamais pensé qu’elles puissent revenir.

La coupe mulet

L’évocation de la coupe mulet réveille de vieux souvenirs. On pense alors aux footballeurs allemands des années 1980, à Mac Gyver ou encore David Bowie époque Never Let Me Down. On pensait que cette coupe appartiendrait définitivement à un monde « pré chute du mur de Berlin », pourtant le mulet n’a pas disparu, mieux il fait son retour. Il n’empêche qu’elle garde un aspect « démodé », c’est pourquoi l’assumer relève de l’ironie aujourd’hui. Prenons l’exemple de James Darle, l’un des membres du groupe déluré « Salut c’est cool » et qui a récemment sorti un album solo La Vida Es una Paella. Avec son mulet, il assume son univers décalé, du style au second degré. Le mulet affirme son personnage, comme pour nous dire qu’il ne faut pas tout prendre au sérieux de nos jours.

Le blond péroyxdé

Taylor Swift blond peroxydé

Taylor Swift adopte le blond peroxydé et suit le retour de cette tendance très eighties !

Le blond péroyxdé fût lui aussi l’une des grandes tendances des coiffures des années 80. On pense évidemment à Blondie, Madonna ou encore Billy Idol. Plus généralement, le blond peroxydé est indissociable de la vague glam rock qui a frappé les années 80. Si cette tendance n’a jamais vraiment disparu, elle a été remise au goût du jour par le chanteur Justin Bieber. Dans un besoin de briser son image d’adolescent lisse, le chanteur canadien a opté pour le blond peroxydé en référence aux rockeurs des années 1980, une manière de dire qu’il est désormais lui aussi un rebelle. D’autres ont eu la même idée, notamment du côté des footballeurs français, que ce soit Antoine Griezmann ou Kylian Mbappé.

Le plaqué gominé

Cette coupe est un classique des années 50 que la série Mad Men a fait découvrir à la nouvelle génération. Les cheveux sont lissés, plaqués en arrière et obtiennent un effet wet look grâce à du gel. Si aujourd’hui cette mode revient au goût du jour, c’est aussi à cause d’un groupe de rap… PNL. Les deux chanteurs du groupe N.O.S et Ademo ont opté pour les cheveux longs plaqués gominés, une mode qui fait de nombreux émules parmi leurs fans. Tout comme leur univers musical, ce look tranche avec les coiffures habituelles affichées par les rappeurs, une manière de casser les codes et mélanger les genres.

Découvrez: