Schwarzkopf Professional
Soin

Qu’est-ce que l’après-shampooing ?

Qu’est-ce que l’après-shampooing ?
Coup de projecteur sur une autre énigme du soin capillaire : on vous dit tout sur l’après-shampooing, infos scientifiques à l’appui.
© iStockphoto

A quoi sert l’après-shampooing ? Qu’est-ce qui le différencie du shampooing, et pourquoi faut-il compléter son action par celle d’un masque ? En effet, l’après-shampooing ne suffit pas à lui seul pour prendre intégralement soin des cheveux. On vous explique pourquoi le masque doit devenir partie intégrante de votre routine capillaire.

  • L’après-shampooing, comme son nom l’indique, s’applique après le nettoyage des cheveux avec le shampooing. Shampooing et après-shampooing sont donc deux produits bien différents qui ne visent pas les mêmes objectifs. Découvrez pourquoi le shampooing utilisé seul ne suffit pas pour prendre soin des cheveux.

  • Le saviez-vous ? : le shampooing se contente principalement de laver les cheveux, tandis que l’après-shampoing les protège plus intensément. 

  • Le shampooing décolle les impuretés qui se sont accumulées dans la cuticule des cheveux. Il retire également le sébum, les cellules mortes et les résidus de produits coiffants présents sur le cuir chevelu. Ce n’est qu’ensuite que les cheveux seront prêts à recevoir les ingrédients de soin. C’est là que l’après-shampooing entre en jeu : il  aide à lisser la fibre capillaire et à protéger les cheveux. Leur niveau d’hydratation est préservé, ils sont protégés du dessèchement, ils gagnent en brillance et en souplesse.

  • Masque : un soin incontournable dans toute routine capillaire

  • Le saviez-vous ? : un après-shampooing ne peut en aucun cas remplacer un masque.

  • Bien que l’après-shampooing puisse protéger les cheveux, son action ne dure qu’un temps. Ses performances de soin agissent seulement à court terme. L’application régulière d’un soin complémentaire est donc indispensable au bien-être des cheveux.

    Chaque jour, tout au long de l’année, les cheveux sont soumis à toutes sortes de stress. En plus du coiffage à chaud sans protection, par exemple au sèche-cheveux ou au fer à lisser, ils subissent les agressions de l’environnement telles que la pollution, le froid, les intempéries ou encore le rayonnement UV. Comme ils ne peuvent pas s’auto-réparer naturellement, les cheveux ont besoin d’un coup de pouce : un masque capillaire qui les répare de l’intérieur et contribue à leur bien-être sur le long terme.

    Conseil : pour optimiser l’action des ingrédients de soin, appliquez le masque sur cheveux préalablement essorés à la serviette, jamais sur cheveux mouillés.