Schwarzkopf Professional
Trendy Looks 2016

Décrypter le jargon des coiffeurs avec le dictionnaire de la coiffure

Dictionnaire de la coiffure
Grâce à notre dictionnaire de la coiffure, les termes utilisés par les pros n’auront plus aucun secret pour vous.
© Fotolia

Ondulations « retour de plage », faux carré, coloration tie & dye… Les professionnels utilisent de nombreux termes différents pour décrire une coiffure ou un look, et il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. On vous aide à mettre les points sur les i en vous offrant les clés pour décrypter le jargon des coiffeurs ! 

  • B comme...

    Banane : tendance coiffure des années 50 où les mèches du devant sont travaillées à grand renfort de volume, puis enroulées vers l’arrière pour cacher la raie

    Brushing Seventies : coiffure typique des années 70 où les pointes des cheveux sont arrondies vers l’extérieur. Ce look se réalise à la brosse ronde et au sèche-cheveux, ou encore avec un fer à friser ou à lisser.

  • Carré
    © Getty Images

    C comme...

    Carré : grand classique de la coiffure où les cheveux sont généralement coupés à hauteur du menton.

    Carré flou : dans cette variante du carré, les cheveux sont coupés à des longueurs différentes et effilés à l’aide d’un rasoir ou aux ciseaux.

    Carré long : coupe très tendance où la longueur des cheveux se situe entre le menton et les épaules.

    Cheveux balayés sur le côté : coiffure où les cheveux longs sont plaqués du côté de la raie et placés par-dessus l’épaule du côté opposé

    Cheveux entortillés : mèches enroulées sur leur axe avant d’être intégrées à la coiffure

    Cheveux gaufrés : tendance coiffure des années 90 où l’on crée des ondulations ultra serrées et structurées à l’aide d’un fer à gaufrer

    Chignon : coiffure relevée où les cheveux sont d’abord attachés en queue de cheval, puis enroulés autour de l’élastique. Le chignon se décline à volonté selon l’occasion et la longueur des cheveux pour créer toutes sortes de looks.

    Chignon banane : grand classique des coiffures relevées, il doit son nom à sa forme qui rappelle celle d’une banane. Il se décline en différentes versions : plaqué au plus près du crâne, en biais, à la verticale et ou à l’horizontale. En anglais, on l’appelle « French twist ».

    Clavicut : terme anglais désignant une coupe de cheveux arrivant au niveau des clavicules.

    Coiffure de hipster : coiffure urbaine androgyne portée autant par les hommes que par les femmes. Il s’agit principalement d’une combinaison entre look décoiffé et mèche en biais sur le front. Les hommes l’accompagnent souvent d’une barbe.

    Coiffure relevée : cheveux attachés ou relevés de façon à créer des coiffures aux formes diverses et variées.

    Coloration bicolore : coloration où les cheveux sont décolorés ou teints dans deux couleurs différentes (voir aussi Ombré hair et Tie & dye).

    Coupe droite : toute coupe où les cheveux sont coupés exactement à la même longueur, avec un fini « brut » dû à l’absence d’effilage.

    Coupe géométrique : coupe courte ultra précise.

    Coupe militaire : coupe où les cheveux sont tondus à seulement quelques millimètres (voir aussi Néo-court).

  • D comme...

    Demi-queue : coiffure où seules les mèches du devant sont attachées dans un élastique sur l’arrière de la tête, à décliner avec un look sleek, décoiffé, fouillis, etc.

  • Effet mouillé
    © Getty Images

    E comme...

    Effet mouillé : coiffure travaillée au gel de manière à créer l’illusion de cheveux mouillés ou humides.

    Emo : abréviation désignant toute coiffure permettant d’exprimer ses émotions. La frange longue et les coupes asymétriques font partie de l’arsenal de ce look inspiré des coiffures gothiques et punk.

  • Fausse demi-queue
    © Getty Images

    F comme...

    Fausse demi-queue : effet obtenu en lissant les cheveux et en plaquant uniquement les mèches du devant vers l’arrière avec du gel.

    Faux undercut :
    coiffure créant l’illusion optique d’un undercut (voir plus bas), par exemple au moyen de mèches tressées ou entortillées.

    Faux carré : coiffure relevée pour cheveux longs qui crée l’illusion optique d’un carré court, sans passer par la case ciseaux. Les pointes sont attachées dans un élastique, puis repliées par en-dessous et fixées dans la nuque avec des barrettes invisibles.

  • G comme...

    Garçonne : comme son nom l’indique, il s’agit d’une coupe d’inspiration masculine qui épouse la forme de la nuque avec un dégradé très court. Les mèches du dessus sont un peu plus longues et coiffées vers l’avant.

  • I comme...

    Iroquoise : coupe aux côtés rasés ou tondus ultra court. Les mèches situées entre la nuque et le front sont plus longues et redressées vers le haut pour former une crête à l’iroquoise.

  • Look fouillis
    © Getty Images

    L comme…

    Look décoiffé : les cheveux donnent l’impression de ne pas avoir été coiffés, par exemple en laissant quelques mèches s’échapper, en séchant les cheveux la tête en bas ou en utilisant des produits de coiffage particuliers (par exemple du spray salé ou de la poudre volumatrice).

    Look fouillis : tendance coiffure où les cheveux sont délibérément désordonnés pour obtenir un look dit « fouillis ».

    Look hérissé : coiffure où les mèches du dessus sont redressées vers le haut.

    Look rétro : toutes coiffures inspirées du passé qui font leur retour au cœur des tendances actuelles, par exemple les ondulations crantées des années 20, la banane des Fifties et la nuque longue des années 80.

    Look sleek : coiffure où les cheveux sont lissés au fer ou avec des produits lissants, puis plaqués au plus près du crâne.

  • N comme...

    Néo-court : coupe où les cheveux sont tondus de façon à faire seulement quelques millimètres de long. Contrairement à la coupe militaire, les cheveux sont un tout petit peu plus longs sur le dessus de la tête.

    Nuque longue : tendance coiffure typique des années 80, avec des cheveux longs dans la nuque et plus courts sur les côtés et le dessus de la tête.

  • O comme...

    Ombré hair : expression anglophone désignant une tendance coloration où les pointes et une partie des longueurs sont décolorées ou teintes dans une nuance plus claire que le reste des cheveux, avec une transition visible. Voir aussi Tie & die et Coloration bicolore.

    Ondulations crantées : la coiffure star des années 1920, où on travaille sur cheveux mouillés pour créer des ondulations en forme de crans.

    Ondulations « retour de plage » : ondulations irrégulières et décontractées au look naturel, comme si elles avaient été façonnées par le vent après une journée à la plage.

  • P comme...

    Pixie : coupe courte aux contours doux. Les cheveux font environ 5 centimètres de long et sont effilés. Sur l’arrière, la coupe est dégradée et dégagée autour des oreilles. Ce look donne un côté « elfe » aux jeunes femmes.

  • Q comme…

    Queue de cheval : classique indémodable où les cheveux sont attachés à l’aide d’un élastique.

  • S comme...

    Shag : terme anglais désignant un dégradé très prononcé, avec des mèches plus courtes sur le dessus.

    Sidecut : terme anglais désignant une coupe asymétrique où les cheveux sont rasés d’un côté, de la nuque à la tempe (voir aussi Undercut).

  • T comme...

    Tie & dye : terme anglais désignant une technique de coloration où seules les pointes sont éclaircies ou teintes dans une autre nuance. Voir aussi Ombré hair et Coloration bicolore.

    Tresse à la française : technique spéciale où l’on intègre à chaque fois une fine mèche en plus des trois mèches principales pendant le tressage, de sorte que la tresse soit plaquée près du crâne.

  • U comme...

    Undercut : coupe où les cheveux sont rasés sur la partie inférieure de la tête de la nuque jusqu’aux tempes, parfois seulement d’un côté (voir Sidecut), tandis que les mèches du dessus restent longues.