Schwarzkopf Professional
Coloration

Comment réussir sa coloration maison

Envie d’une chevelure rousse cuivrée ? Prête à changer d’image en renonçant au blond pour le châtain ? Du blond platine au noir de jais, la coloration à domicile offre un choix infini de nuances. Inutile d’aller chez le coiffeur pour changer de couleur ! Nous vous révélons tous les secrets de la coloration, avec des conseils et des astuces ultra simples pour réussir vos changements de couleur à tous les coups, même chez vous.

  • Comment réussir sa coloration maison
    Admirez ces cheveux blonds aux subtiles nuances cendrées. Avec la coloration à domicile, obtenez le même résultat en un clin d’œil !
    © Getty

    Une coloration permanente transforme vraiment la couleur des cheveux. Elle ne s’estompe pas au bout de quelques shampooings comme les formules fugaces. Ces deux options reposent sur deux procédés chimiques différents. Dans une coloration, les pigments naturels sont éliminés par l’eau oxygénée, puis remplacés par des pigments artificiels qui pénètrent à l’intérieur de la fibre capillaire pour fixer la nouvelle couleur. Les colorations peuvent même entièrement couvrir les cheveux blancs. D’ailleurs, les solutions ton sur ton contiennent aussi de vrais colorants. Dès qu’il faut mélanger deux formules (la teinture et le développeur) juste avant l’application, il s’agit d’une véritable coloration.

  • Coloration : changement radical ou reflets subtils ?

    Face à une telle palette de couleurs, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Mais comment faire le bon ? Blond caramel ou châtain clair ? Avec quelques nuances rousses, ou bien des reflets cendrés ? Une fois votre décision prise, les choix semblent illimités. Pour le résultat le plus naturel possible, les experts conseillent de privilégier une nuance plus claire ou plus foncée de deux tons maximum par rapport à votre couleur naturelle. Si vous passez d’une base foncée à un blond très clair, la couleur de vos yeux et de vos sourcils risque de trancher avec celle de vos cheveux. Voilà le genre d’erreurs qui trahit une couleur artificielle ! 

    Avant d’ajouter des nuances rousses, cuivrées ou dorées dans vos cheveux, prenez aussi en compte votre teint de peau. Le roux ne convient pas aux teints olive, jaunâtres ou aux peaux à rougeurs. L’idéal, c’est d’avoir le teint uni et très pâle, avec une peau légèrement rosée. Sachez aussi que les couleurs foncées feront ressortir la pâleur d’un teint déjà très clair. Les couleurs cendrées aux reflets irisés donnent l’air terne et incolore aux teints jaunâtres. En revanche, elles s’accordent à merveille avec de fines mèches dorées ou rousses, ou sur un teint aux reflets rougeâtres (comme la plupart des Européennes).

  • Coloration : suivez le mode d’emploi à la lettre

    Avec la coloration à domicile, les mauvaises surprises sont rares. Il suffit de lire attentivement la notice d’utilisation du produit et de respecter scrupuleusement le temps de pose indiqué. C’est d’autant plus important pour les nuances blondes ou en cas de décoloration. Si vous rincez les agents colorants trop tôt, des reflets orange ou jaunâtres peuvent apparaître. Si vous dépassez le temps de pose, vous risquez d’abîmer vos cheveux.

  • Coloration à domicile : autres trucs et astuces utiles à prendre en compte

    • Gardez tous les ustensiles et ingrédients de coloration à portée de main et n’oubliez pas votre chronomètre. Portez un vieux T-shirt et mettez les gants fournis avec le produit. 

    • Avant d’appliquer une coloration capillaire, faites un test d’allergie. Vous trouverez des instructions précises dans la notice du produit.

    • Appliquez la coloration conformément au mode d’emploi. Vérifiez si le produit s’applique sur cheveux secs ou mouillés.

    • Les résidus des précédentes colorations peuvent modifier le résultat par rapport à la photo présentée sur la boîte du produit. 

    • Attention ! Si vous avez utilisé du henné ou une formule végétale contenant du henné dans les quatre mois précédant la coloration, vous risquez d’avoir de mauvaises surprises. Ça vaut aussi dans le sens inverse, quand on passe d’une coloration artificielle à une formule naturelle.  

    • Si le résultat coloration s’avère trop cendré ou grisâtre, utilisez une coloration fugace ou un shampooing colorant pour équilibrer le résultat avec une nuance rousse ou dorée.

    • Permanente et coloration ? D’accord, mais jamais en même temps ! Après ce type de traitement, laissez deux semaines de répit à vos cheveux.

    • Si vous adorez votre nouvelle couleur de cheveux, notez bien les références de la nuance utilisée. La fois d’après, vous n’aurez pas à jouer aux devinettes devant le rayon coloration.

    • De préférence, utilisez des shampooings et des soins spécialement dédiés aux cheveux colorés. Ils préservent la brillance et l’éclat de votre couleur. Une fois par semaine, appliquez aussi un masque intensif pour traiter et sublimer vos cheveux en profondeur.