Femme chatain clair mains dans les cheveux
Coiffure | Trucs Et Astuces

Prendre soin d’un cuir chevelu sensible

Tiraillements, irritations, démangeaisons, sensations de picotement : le sommet de votre crâne vous donne parfois envie de vous arracher les cheveux ? Découvrez les causes d’un cuir chevelu sensible, et surtout nos solutions pour apaiser la situation et retrouver l’équilibre.

Chez certaines, le cuir chevelu est hypersensible, tandis que pour d’autres le trouble apparaît de manière plus sporadique. Les responsables ? Le climat, les permanentes, les colorations fréquentes et mal appliquées, ou encore les soins capillaires inadaptés. Votre physiologie peut également jouer un rôle. Enfin, le stress et les tensions peuvent à leur tour perturber l’équilibre de la peau et du cuir chevelu.

Cuir chevelu sensible : une faille dans la couche protectrice

Tout comme la peau, le cuir chevelu est recouvert d’une couche protectrice. Imaginons que cette dernière soit un mur de briques et que chacune d’entre elles représente une cellule du derme. Le ciment qui les lie est composé de lipides. Des agressions extérieures peuvent entraîner la disparition d’une partie de ce ciment. Conséquence, la barrière (notre mur de briques) est à présent fissurée. Trop d’humidité s’en échappe, et la voie est libre pour une invasion de substances nocives. Conséquence : le cuir chevelu est sensible et irrité. Il réagit par des picotements, des démangeaisons, des rougeurs, des pellicules ou encore une sensation de tiraillement.

Un cuir chevelu sensible et irrité suite à de mauvais traitements capillaires

Vous vous lavez les cheveux tous les jours, puis vous vous coiffez avec des produits contenant de l’alcool, tels que de la mousse coiffante ou du gel ? Ces agressions assèchent votre cuir chevelu. Si vous devez laver vos cheveux tous les jours, utilisez un shampoing pour cuir chevelu sensible ultra doux. Pendant un temps, laissez de côté les produits coiffants à base d’alcool.

Changement de climat, l’ennemi du cuir chevelu sensible

L’air chauffé et sec en hiver et la climatisation en été mettent le cuir chevelu à rude épreuve. Durant ces périodes délicates, les shampoings, après-shampoings et soins hydratants sans rinçage sont une vraie bénédiction pour votre chevelure et votre cuir chevelu sensible. Ils permettent de reconstituer les réserves d’hydratation du cuir chevelu, sans le tartiner généreusement de lipides. Ces derniers peuvent en effet alourdir les cheveux, surtout s’ils sont fins.

Cuir chevelu sensible : votre dermatologue à la rescousse

Des démangeaisons persistantes peuvent indiquer la présence d’un champignon sur le cuir chevelu. Un trouble d’autant plus probable si les symptômes s’accompagnent de rougeurs et de pellicules importantes. Un cuir chevelu gras est particulièrement sujet à une invasion de champDes démangeaisons persistantes peuvent indiquer la présence d’un champignon sur le cuir chevelu. Un trouble d’autant plus probable si les symptômes s’accompagnent de rougeurs et de pellicules importantes. Un cuir chevelu hypersensible et gras est particulièrement sujet à une invasion de champignons, friands de ce type d’environnement. Il vous faudra alors consulter un dermatologue qui vous prescrira un traitement adapté. Pour soulager les démangeaisons, vous pouvez vous tourner vers les remèdes de grand-mère. Le bicarbonate de soude, l’huile essentielle d’arbre à thé et le vinaigre blanc sont de puissants antifongiques. Mélangez-en dans de l’eau chaude, massez sur votre cuir chevelu après le shampoing, attendez dix minutes puis rincez abondamment à l’eau tiède. Vous verrez rapidement des résultats.ignons, friands de ce type d’environnement.

Découvrez: Trucs Et Astuces

Produits recommandés