Femme queue-de-cheval au travail
Coiffure | Trucs Et Astuces

Classe affaires : comment se coiffer pour le bureau ?

Carrés, chignons ou queues-de-cheval : les coiffures classiques sont parfaites pour le bureau car elles reflètent votre professionnalisme. Bien que sobres, ces looks restent élégants et féminins tout en laissant carte blanche à votre créativité. Un vrai gage de sérieux, de fiabilité et de compétence ! Si certaines coiffures peuvent vous aider à gravir les échelons, d’autres risquent au contraire de ruiner tous vos efforts. On vous révèle comment éviter les faux-pas susceptibles de ralentir votre ascension vers le monde des affaires.

Les coupes au carré et les coupes aux épaules sont depuis longtemps considérés comme de parfaites coiffures professionnelles. Peu importe les détails – dégradé, frange, coupe courte ou longue – ces looks intemporels s’adaptent parfaitement aux tendances du moment. Les cheveux courts doivent toujours être parfaitement coupés. Si vous négligez votre coiffure, on croira que vous en faites autant avec votre travail.

 

Dès que les cheveux descendent sous les épaules, il est conseillé de les relever en queue de cheval ou en chignon. Des mèches qui retombent sur le visage nuisent au contact oculaire, vous faisant passer pour une personne distante ou pas concentrée.

 

En matière de coiffures professionnelles, chignons et queues-de-cheval sont imbattables. Version lisse ou bouclée, simple ou tressée, avec ou sans raie, c’est la solution idéale pour le bureau, à fixer avec un peu de laque. Cerise sur le gâteau, ces looks se modulent en un tour de main. Une simple modification suffit souvent à créer la nouveauté.

Coiffures pour le bureau : n’en faites pas trop !

Pour réussir votre look de femme d’affaires, il y a certains pièges à éviter. Une crinière aux boucles sauvages ou des cheveux crêpés à l’extrême n’ont pas leur place au bureau et trahissent un manque de professionnalisme. Ayez la main légère sur le gel, la laque ou la cire : une coiffure trop rigide peut donner l’impression que vous l’êtes aussi.

 

Les looks fantaisistes ne conviennent pas non plus au cadre professionnel. Vous voulez être respectée pour votre sérieux ? Comme la sobriété est synonyme de compétence, les looks voyants ou glamour sont à proscrire. Réfléchissez-y à deux fois avant de vous teindre les cheveux dans une couleur artificielle ou de porter des accessoires trop originaux. A moins d’être journaliste dans un magazine branché, oubliez les nœuds et les pinces à fleurs.

Stylées et élégantes : les coiffures pour le bureau