Coiffure | Cheveux Courts

Une crinière de rêve grâce aux extensions

Les raisons d’augmenter la longueur et la densité de nos cheveux sont aussi nombreuses que les méthodes de pose d’extensions. Perdue dans la jungle des extensions capillaires ? Nous avons sélectionné pour vous les principales options à retenir. De plus, notre galerie photo vous présente les stars séduites par l’effet miracle des extensions.

Haarverlängerung Ashlee Simpson
© Getty Images for IMG

Ashley Simpson n’attend pas que la nature fasse son œuvre : elle change de longueur et d’épaisseur de cheveux à volonté.

Des cheveux courts un jour, et dès le lendemain, des cheveux longs arrivant aux épaules. Un tour de magie ? Pas du tout ! Le secret pour gagner 20 centimètres de cheveux en quelques jours, ce sont les extensions capillaires. Vous rêvez d’un supplément de longueur, de volume et de glamour ? Vous avez simplement envie de changer de tête ? Plusieurs méthodes s’offrent à vous pour donner un coup de pouce à Mère Nature. Grâce aux extensions, vous pourrez même éviter les pénibles phases de transition entre deux longueurs. Inutile d’attendre que vos cheveux poussent !

 

Le tout est de choisir la bonne méthode. On distingue trois principales méthodes d’extensions capillaires : les mèches à clip, les mèches soudées et les bandes de mèches à coller. La durée de la pose, le prix et la tenue varient selon chaque procédé. Seul pré-requis : vos cheveux doivent faire au moins 10 centimètres de long. Avant de vous décider, posez-vous les bonnes questions. De quelle longueur de cheveux avez-vous envie ? Souhaitez-vous un changement durable ou un look d’un jour ?

 

Les extensions à clip

Si vous aimez changer de coiffure tous les jours, sans perdre de temps, ni plomber votre budget, les extensions à clip sont faites pour vous. Inutile d’aller chez le coiffeur, vous pouvez les poser vous-même ! Il suffit de fixer les mèches dans votre chevelure avec des pinces ou des barrettes. En plus d’être économique, cette méthode express n’abîme pas les cheveux. Aussi rapides à fixer qu’à détacher, les extensions à clip permettent de tester toutes sortes de looks sans prendre de risque.

Les extensions soudées

C’est la solution qui s’impose pour celles qui désirent un changement durable ou qui souhaitent se laisser pousser les cheveux. Chaque extension est liée, mèche à mèche, par un point de fixation à base de plastique ou de kératine. La pose prend donc beaucoup de temps. Selon la qualité des extensions, leur entretien et la pousse des cheveux naturels, les mèches devront être repositionnées tous les quatre mois environ. Le tout revient plutôt cher, mais les résultats sont bluffants et durables.

 

Pour cette méthode, on distingue pose à chaud ou à froid. Le coiffeur peut fixer les extensions par ultrasons, par air comprimé ou au laser, autant d’options courantes et de bonne qualité qui boostent sérieusement le volume des cheveux. En alternative, on peut glisser des micro-cylindres en métal ou en plastique sur la mèche, puis on les comprime sur les cheveux naturels à l’aide d’une pince spéciale. Autre procédé de pose à froid : le tissage. Des extensions d’épaisseurs variées sont tressées ou cousues sur les mèches naturelles. Une méthode classique mais qui nécessite beaucoup de temps.

Les extensions collées

Il s’agit de mèches collées ou cousues sur une bande adhésive. La pose est un peu plus rapide que pour les extensions soudées, puisqu’on colle plusieurs mèches à la fois au lieu de les fixer une à une sur les mèches naturelles. L’avantage : on peut ajouter plus de cheveux en une seule étape. L’inconvénient : ces extensions tiennent moins longtemps que les mèches soudées. Dans tous les cas, il faut avoir suffisamment de cheveux pour cacher les extensions. Si toute une bande de cheveux se détache, cela se voit tout de suite, contrairement à l’absence d’une seule petite mèche.

 

Ces bandes de mèches se fixent avec une colle au silicone. La pose est rapide, mais il faut utiliser du dissolvant pour les décoller.

Avant/Après : les stars adeptes des extensions

Extensions capillaires : cheveux naturels ou artificiels ?

Evidemment, la couleur de vos extensions doit correspondre au plus près à celle de vos cheveux. Dans nos pays, les vrais cheveux européens ou indiens sont les mieux adaptés. Les cheveux d’Inde sont très prisés car ils n’ont généralement subi aucun traitement chimique. Notre conseil : évitez les cheveux chinois, plus épais que les cheveux européens. Ils sont souvent traités à l’acide pour éliminer la cuticule et les affiner. Ainsi fragilisés, ils perdent leur brillance naturelle et les extensions tiennent moins longtemps. Bien entretenues, des extensions en cheveux naturels peuvent se réutiliser sans problème. Elles coûtent plus cher, mais on peut les colorer et elles résistent mieux à la chaleur que les variantes artificielles.

 

Le grand avantage des cheveux artificiels, c’est évidemment leur petit prix. De plus, ils conviennent bien aux utilisations à court terme. Un œil expert saura repérer les extensions artificielles de qualité supérieure, qui offrent des résultats désarmants de naturel, tout en procurant plus de longueur et de volume aux cheveux. Les cheveux artificiels ne peuvent pas être teints, mais ils se déclinent dans un large éventail de couleurs variées. Comme leurs reflets changent avec la lumière, les mèches se fondent avec les cheveux naturels.